Françoise Gondrée

Posts by Présidente

Bénouville – Georges Gondrée et le Général Gale

Georges Gondrée avec le Général Sir Richard Gale

GEORGES-GONDREE-ET-GENERAL-GALE-1955

GEORGES-GONDREE-ET-GENERAL-GALE-1955

5 Avril 1969  Décès du Ier Français Libre qui a accueilli les premiers soldats . Né à Trouville sur mer le 11 Octobre 1889, de parents dont le patronyme est répertorié au XIème siècle, il fit ses premiers pas professionnels auprès du Directeur du Crédit Lyonnais de cette ville et poursuivit à la Lloyds Bank à Paris  .Il s’engage avec Thérèse, son épouse, à servir les britanniques aux fins de chasser l’occupant allemand.

Pour cela, il s’installe à dessein dans le petit café  proche du pont  de Bénouville . Dans la nuit du 6 Juin 1944,  surpris mais préparé, il n’ouvre pas aux ennemis fuyant l’assaut conduit par une poignée d’airbornes peu armés arrivés en planeur à Minuit 16 à quelques mètres du pont. Une fois le café protégé, il  ouvre  à ces hommes venus prendre et tenir ces lieux stratégiques pour l’arrivée de la 6th Division aéroportée britannique.   Mission accomplie , ce bâtiment  devient immédiatement ,sous une intense mitraille, un RAP pour soigner les blessés

La Sécurité britannique délivre immédiatement  un laisser passer à Georges Gondrée  afin d’accomplir  ses innombrables  services . Un des leurs sa vie durant , il conserve chaque souvenir et  intacte cette Histoire .1949. Le  War Office le remercie . Il  décède le 5 Avril 1969. Le retentissement est immense dans le monde combattant. L’organisation de ses funérailles incombe à sa fille Françoise. Les drapeaux sont déployés. Les plus hauts dignitaires britanniques et français, civils ,  acteurs du 6 Juin ,  l’ accompagnent à sa dernière demeure.

Une page est tournée.

Dès cet instant, les hauts dignitaires britanniques et français s’adressent à Françoise, à titre de reconnaissance insigne,  du fait que le Médecin Colonel Bruce Harvey ,CO 225th Field Ambulance, a quitté le front sur autorisation spéciale de sa hiérarchie pour la mettre au monde le 3 Novembre 1944 à Pegasus Bridge et du fait qu’elle est la dépositaire des biens historiques de famille . Dès cet instant, elle entreprend  les démarches aux fins de créer un Musée qui est inauguré par le Général Sir R. Gale le 6 Juin 1974.

(Photo copyright Françoise Gondrée : avec le Général Sir Richard Gale qu’il a connu à 10h le 6 Juin. Seul Français à porter les couleurs de la 6° Division Aéroportée).

70 ans après ces évènements, les plus hautes autorités britanniques, les enfants des acteurs du 6 Juin 1944, ont gardé la même filiation avec Françoise Gondrée, Fondatrice et Présidente du Musée de Pegasus Bridge&Batterie de Merville. (Mémorial)

 

Pegasus Bridge  ‘ Le Pont de l’ Espoir ‘ de Françoise Gondrée

 

 

Merken

Merken

Lire...

Mars 1944

Mars 1944, à quelques mois

du débarquement

Le monde est en guerre. Pour ce qui est du secteur entre Caen et la mer,  le Maréchal Rommel ,  en grande inspection,  ordonne le renforcement de toutes les défenses entre la Batterie de Merville , le pont de Bénouville , Ouistreham,  de procéder à la construction de bunkers et à l’installation de canons supplémentaires ….

Thérèse et Georges Gondrée , témoins de cette démonstration sont impressionnés mais gardent leur sérénité. La tension est vive parmi la population …

A quelques mois du débarquement, les alliés intensifient leur préparation et  leur offensive en raids et en bombardant , usines , sites, villes sur le sol de France mais aussi en Allemagne.

De son côté, le Général Gale a des avions mis à sa disposition par la RAF.  Le 18 Mars, il  convoque les Commandants des 3 brigades ainsi que les officiers concernés à son QG appelé « Broadmore ».

 

Lire...

Musée Pegasus Bridge – Char Centaur, propriété de l’Aspeg

INAUGURATION CHAR CENTAUR 1977 musée Pegasus bridge ASPEG

INAUGURATION CHAR CENTAUR  PAR LE GL GALE 1977- Musée Pegasus Bridge ASPEG

Le char Centaur, propriété de l’Aspeg   » Musée de Pegasus Bridge&Batterie de Merville «   …… .

Une plainte a été déposée pour vol .

Ce  char a été construit par la Grande Bretagne pendant la 2ème Guerre Mondiale WWII -entre 1942 et 1945- avec  un équipage de 5 hommes, une vitesse  de  45km/h , un  canon de 57mm, un poids  de 28 tonnes en ordre de combat   dont 4t de charge.Il a débarqué  le  6 Juin 1944 sur les plages du Calvados entre Colleville et Ouistraham . Restauré par l’Aspeg, inauguré par le Général Gale en Juin1977 .

Ce vol s’ajoute  à  tout le patrimoine privé du  « Musée de Pegasus Bridge&Batterie de Merville »

Lire...

70ème Anniversaire – 18 Février 2014

Le 18 Février 2014, le  Préfet s’est rendu, pour la 2ème fois,   à titre officiel,  sur un lieu qui est pourtant devant la justice l’enjeu d’un litige  entre l’Aspeg et la nébuleuse militaro-touristique qu’elle attaque. Bien qu’au courant des différentes plaintes, il s’y rend avec une personnalité britannique, l’Aspeg n’est pas au courant, ni Françoise Gondrée, Fondatrice et Présidente. Prend-il partie?

Malgré les courriers qui lui sont  adressés, il ne  répond pas . Il ne respecte pas les lois dont l’article 40 et suivants du Code Pénal :

 « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République… »

L’Aspeg « Musée de Pegasus Bridge&Batterie de Merville  , Françoise Gondrée,  ainsi que les  enfants d’authentiques résistants, victimes en vie , sont formellement opposés à toute manifestation à Pegasus Bridge&Batterie de Merville , lieux où des vols sont entreposés , au mépris des morts , de ceux qui ont risqué leur vie, des fondateurs,  du viol du testament des plus hauts dignitaires , donateurs ,acteurs du 6 Juin 1944 qui ont réalisé leur Musée Privé avec Françoise Gondrée  ‘ à titre de reconnaissance insigne’.

Si les acteurs, donateurs avaient voulu traiter avec la nébuleuse militaro-touristique qui exploitent la mane que représente le Débarquement du 6 juin 1944 , ils l’auraient fait. Ils avaient leur raison.

Lire...

GENERAL-DE-BRIGADE-LORD-LOVAT-1.jpg

Lord Lovat, Général , 1st Special Service brigade…………

Brigadier Simon Christopher Joseph Fraser, 15th Lord Lovat and 4th Baron Lovat, DSO, MC, TD

9 Juillet 1911  —  16 Mars 1995

Brigadier Simon Christopher Joseph Fraser, 15th Lord Lovat and 4th Baron Lovat, DSO, MC, TD (9 July 1911 in Beaufort Castle, Inverness, Scotland .  Il créa  la  1st Special Service  Commandos Brigade  composée principalement de  britanniques  au sein de laquelle  se trouvait l’unité  des 177 français du Ier bataillon de fusiliers marin commando du Commandant  Philippe Kieffer .

Lord Lovat accompli de nombreux raids , il  s’illustra avec ses hommes lors de l’opération Jubilee à Dieppe  en Août 1942.  A l’aude du  6 Juin 1944, il débarqua sur la plage de Ouistreham, Colleville -La Brêche.  Vers 13 h , fit la jonction sous la mitraille  , à Pegasus Bridge ,avec les Airbornes de la 6th Division Aéroportée Britannique. A ce moment précis, Bill Millin son cornemusier, s’arrêta de jouer .Il reçu ses ordres du Général Gale, traversa le pont  sous la mitraille , salua John Howard et continua son chemin vers le pont de Ranville.

Blessé le 12 Juin à Amfréville fut évacué et remplacé ………….

Fidèle  ami de Thérèse et Georges Gondrée . Il apporta un immense  soutien  à l’idée de Françoise Gondrée dès qu’elle souhaita créer un musée à Pegasus Bridge. Il  lui offrit sa photographie signée en 1975 . Celle ci est actuellement dans les mains du comité du débarquement.

Lire...

Merville, Bénouville, Ranville

carteMerville, Bénouville, Ranville … paisibles localités situées entre Caen et les plages du  débarquement . C’est trois communes furent des points stratégiques à quelques kilomètres de la mer.

A Merville, une batterie de quatre bunkers très bien défendue, occupée par 130 Allemands environ, le 9 ème Bataillon du Lieutenant Colonel Otway, malgré une arrivée en planeurs dans de mauvaises conditions météorologiques et dues a un largage dispersé des éclaireurs , réussi brillamment à la neutraliser avec 150 hommes sur 600 environ.

Bénouville, à 00.16 am , le ‘coup de main’ du Major John Howard’ avec , 90 hommes réussi à capturer le pont Pegase ,devenu ‘Pegasus Bridge’ nettoyer les bunkers , tout individu non concerné par l’opération et établir son RAP au café Gondrée où se tenaient Thérèse et Georges Gondrée. C’est au pont de Bénouville que Lord Lovat commandant la 1st Spéciale Brigade accompagné de son cornemusier Bill Millin , est passé sous les ordres du Général Richard Gale, commandant la 6th Division aéroportée britannique.

Ranville.Dépendants de la D Company du Major Howard, deux planeurs de 30 hommes sous la commande du Lieutenant Tod Sweeney sont arrivés quelques minutes après ceux du Major Howard pour capturer le pont de Ranville ‘Horsa’-sur l’orne., le 3ème s’étant perdu.

La prise de ces deux ponts était vitale pour permettre aux troupes débarquées de la mer de passer pour se rendre vers Ranville Nord et Sud et se positionner vers Amfréville et Salenelles .

Le 7th Para Bataillon commandé par le Lieutenant -colonel Pine-Coffin venu dès 01.00am en renfort sur le flanc Ouest pour la défense de Bénouville a beaucoup souffert face à de puissantes contre attaques ennemies toute la journée du 6 Juin 1944.

Pour rendre hommage à ces opérations Françoise Gondrée prit l’initiative dès 1969 de la création des musées de Pegasus Bridge, la restauration de la Batterie de Merville-Franceville, insuffla l’idée d’avoir des petits musées phares : aida pour ceux de Ouistreham, Bayeux, Caen , le classement des sites, le rachat des terrains par le Conservatoire du Litoral……..

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous

Lire...

Pegasus Bridge Le pont de l’espoir

livre-pegasusbridge« Le 3 Novembre 1944, la guerre n’est pas finie et des unités continuent de passer les ponts. C’est à titre de reconnaissance insigne que le médecin Lieutenant-colonel Bruce Harvey, commandant la 225th Field Ambulance, a quitté le Front sur autorisation spéciale de sa hiérarchie pour assister Thérèse Gondrée à ma naissance à Pegasus Bridge.

Baignée dans cette reconnaissance depuis ma plus jeune enfance, c’est toute une vie de dévouement envers celles et ceux qui m’ont permis de voir le jour. Toute une vie qui m’a amenée à connaître leur Histoire empreinte de souvenirs douloureux dont certains ne devaient pas être révélés. C’est ainsi que les plus hauts dignitaires et acteurs du 6 Juin 1944, dont mes parents, me chaperonnèrent aux fins de transmettre leur enseignement et leurs valeurs. Ils me permirent d’accéder aux conférences annuelles du Staff College, de fréquenter SPO, l’IHEDN, l’Université de Droit, d’Economie et de Sciences Sociales de Paris ainsi qu’à des postes appropriés dans ma vie professionnelle.

Cette formation, peu commune pour une jeune femme, me donna les moyens d’entreprendre, avec eux, la création de l’association pour la sauvegarde du site de “Musée de Pegasus Bridge”, de la Batterie de Merville, ainsi que la sauvegarde de leurs très nombreuses écritures et documents authentiques. A ce titre, le Général Sir Richard Gale, Président, Fondateur, et de nombreuses personnalités m’accordèrent leur patronage, m’offrirent leurs souvenirs et me désignèrent leur héritière spirituelle au sein de l’Aspeg, – Musée de Pegasus Bridge.

Le temps de la prescription étant écoulé, les Institutions concernées me donnèrent l’autorisation d’ouvrir ces archives et d’en dévoiler le contenu. Aujourd’hui, je leur dédie ce travail minutieux qui relate, à partir de 1933, le contexte local, national et international, la préparation des hommes de la 6th Division aéroportée, sa stratégie, l’immense et très précieuse collaboration de femmes et d’hommes sur ce terrain désigné à les accueillir dans les meilleures conditions. Voilà pourquoi, ce succès dans les premières heures a été fêté au champagne malgré la mitraille. » –

Françoise H. Gondrée

Acheter le livre

Lire...

La nébuleuse politico-militaro-touristique

Ce que nous pensons de la nébuleuse politico-militaro-touristique et de ses pratiques

Le but ultime  de la nébuleuse est de faire des sous…alors chaque jour un nouveau vocable…un nouveau programme… du chiffre d’affaire où  tout est bon et n’importe quoi…… clés en mains…chaque jour …une émission…. un article…un commentaire…. pour préparer, manipuler et échauffer   les esprits au festival de la guerre… aux feux d’artifices.. aux paillettes…ventant  les musées à ciel ouverts…aux jeux comme dans la Rome antique , chaque jour faire monter la tension …

Peut on alors considérer Francoise Gondrée , Fondatrice, Présidente , l’Aspeg et les  victimes en vie comme des «  prisonniers politiques français « ?

Voilà le triste spectacle que le gouvernement actuel va offrir aux alliés et aux Français soucieux de la démocratie .

Cette audace  sans mesure relève d’une pathologie inquiétante à l’heure où la France Patriote vit des heures difficiles qui ne sont pas sans rappeler celles  vécues  par nos parents …

L’Aspeg, les fondateurs, membres victimes s’opposent à toute manifestation à Pegasus Bridge et la Batterie de Merville et considère qu’elle a été dépouillée de tout son patrimoine, de son Musée et de ses Collections par le Comité du Débarquement.

Lire...

bil-josette.jpg

La rencontre de Josette Lemanissier et Bill Millin

Rencontre de Josette Lemanissier et Bill Millin

Josette a gauche et Christiane droite

Josette a gauche et Christiane droite

Françoise Gondrée, fondatrice et Présidente de l’Aspeg, Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville, depuis 1969 avec le Général R.Gale et les acteurs du 6 Juin 1944 , tous les bénévoles et membres remercient très très vivement ‘notre’ Josette Lemanissier pour la qualité de sa collaboration au soutien de travaux historiques .

Lors du Débarquement en Normandie, le 6 Juin 1944 , notre petite Josette avait 7 ans lorsqu ’elle a assisté avec sa sœur, au pied de la propriété de ses parents, à l’arrivée de Bill Millin conduisant la 1st SSBrigade commandée par Lord Lovat.

Ce jour là, elle porte une robe blanche, ses cheveux roux tombent sur ses épaules, ses petits pieds dans des sabots de bois n’ont pas de chaussettes.

 Pour elle, si joyeuse et si émue,  frappant ses petites mains, marchant un bout de chemin aux côtés de ce curieux personnage , elle réclame ‘musique, musique……..’ . Bill Millin, émerveillé par cette magnifique petite fille, malgré la gravité du moment, prend le temps de s’arrêter devant elle et de lui jouer «The Nut Brown Maiden Blue Bonnet ». Satisfaite, elle remercie à sa manière, fait demi-tour et des signes d’adieu de la main. Les adultes présents applaudissent  également en remerciement avant de retourner à leurs occupations.

Quelles années plus tard, elle a retrouve Bill Millin , devenu célèbre, et lui explique l’importance de ce lieu dont ses parents ont eu l’habilité de ne pas laisser l’ennemi l’occuper . Ses parents, très conscients de leurs actes très risqués pendant l’occupation , ont toujours donné à la population tout se dont elle avait besoin en produits agricoles. Ce lieu stratégique, pris par les premiers services airbornes de la 6th Division aéroportée britannique, a été d’un immense secours et est resté longtemps un point d’attache, en reconnaissance à ses parents, par ceux qui ont vécu des heures si difficiles.

l’Histoire de sa famille, partie intégrante de celle de la 6th Division aéroportée britannique a également marqué celle du village de Ranville .Pendant de très nombreuses années, Josette a grandi dans le respect de ce monde patriote qui a marqué à jamais ses souvenirs .

Encore merci pour cet immense et très précieux travail de nature à immortaliser la vérité de cette l’Histoire qui me tient tant à cœur .Qu’il soit couronné de succès .

Françoise Gondrée

Merken

Lire...