Françoise Gondrée

Posts by Présidente

coup-de-main.png

Pegasus Bridge – John Howard

John Howard

To  » Dear Uncle John  » .

Le Major John Howard né le 8 Décembre 1912 nous a quitté le  5 Mai 1999. Il aurait 102 ans en 2014.

A 00h16 le 6 Juin 1944, il est le premier airborne  à conduire sa D Coy,  à mettre le pied sur le sol de France avec son planeur Horsa  N° 1 à 50m du pont de Bénouville .

Pour un coup de main si périlleux , il entraîne ses soldats au plus haut niveau de l’excellence dans la philosophie du Général Gale , »  The Huns thinks that only a bloody fool will go where we are going, and that is why we are going there «  commandant la 6th Division Aéroportée dont les hommes, tous volontaires, sont  sélectionnés de multiples fois,  est basé sur de très grandes qualités humaines, physiques , psychologiques et morales : l’élite de l’élite.

Le 18 Avril, un grand exercice à balles réelles à lieu et le 28, le Général Gale confirme ses plans. Le 2 Mai, le Général Nigel Poett , responsable du secteur de Ranville, lui remet son ordre de mission « Bigot » avec autorisation spéciale de se rendre à tout moment dans la petite maison appelée   « broadmoor » (nom d’un hôpital pour fous). Là, il sait tout ce qui se passe  au pont de Bénouville et dans le secteur  : Georges Gondrée , les experts , les photos aériennes…….. prendre les ponts intacts à tout prix………

Du 21 Mai au 25, le dernier exercice de grande envergure de la division à balles  réelles a lieu.

En quelques minutes, les hommes nettoient tout lieu et individu étranger à l’opération, protège le café Gondrée , prennent position  et rencontre Georges . Ière Mission réussie le RAP est installé au petit café et du champagne est déterré sous la mitraille… Le symbole est fort , et il  faut se donner du courage,……Le risque est immense et l’est toute la journée du 6 Juin pour la survie de sa division . Le soir, il passe à Ranville, se perd  avec ce qui reste de sa compagnie  en direction d’Escoville Hérouvillette , revient sur ses pas , trouve le QG du Colonel Pine Coffin…., retourne sur ordre  dans cette direction.Durant ces combats, une balle traverse son casque . Il est blessé….Il s’en sort…..continue….vient à St Come….est encore blessé… reste en position statique jusqu’au départ de la division le 19 Août pour Dozulé, Pont l’Evèque….Pont Audemer….

Pendant cette période , il revient embrasser Thérèse et Georges Gondrée et repasse le 6 septembre en convoi vers Arromanches pour son retour en Grande Bretagne. Il revient chez ‘Thérèse et Georges’  immédiatement après la guerre et reviendra sa vie durant.

John,  que sa  ’ famille ‘  airborne appelle toute sa vie   » Uncle John « , est  d’une fidélité indélébile . Il a grandement  participé  à la formation appropriée  de Françoise Gondrée  pour sa future mission . Fondateur  du Musée de Pegasus Bridge et donateur à l’Aspeg . Pendant 60 ans , il a une très abondante correspondance avec Georges et Françoise  qui est toujours conservée  .

N’oublions pas son immense souffrance due au drame de Pegasus Bridge depuis le décès de Thérèse Gondrée   et l’usurpation éhontée de ses collections données tout spécialement à l’Aspeg et de SON Musée doit le tourmenter immensément dans sa tombe à l’heure où en ce 70° anniversaire du débarquement, nombreux sont les accourus aux multiples prétextes et actes dévastateurs de l’Histoire vraie au lieu de s’en enquérir…..,

Ayons une pensée pour lui en rappelant la prière des Airbornes :

« May the defence of the Most High be above and beneath, around and within us, in our going out and our coming in, in our rising up and in our rising down, all our days, and all of righteousness shall arise with healing in his wings for the people of the world. Through Jesus Christ Our Lord. Amen ».

Françoise

-Pegasus Bridge, le pont de l’espoir

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

Copyright international TXu1-699381

 

Lire...

Pegasus Bridge – des erreurs dans Wikipedia

Wikipedia

est verrouillé  . Le texte  comporte de nombreuses erreurs . Aucune modification de nature à porter la vérité à la connaissance du public n’est possible . Le médiateur  saisi, bien que connaissant l’identité de l’Aspeg, s’est opposé à toute modification . Ce site, d’ailleurs, tentait  de faire croire que le Café Gondrée n’était pas la Ière Maison libérée. Lorsque l’Aspeg,’ Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville ‘ a placé sur son site une rare photographie authentifiant ses dires , l’information a été changée……..

Histoire :

Bill Millin   :

n’a pas traversé le pont en jouant de sa cornemuse. Explications ont déjà été données  sur ce point ainsi que sur d’autres……………………..

Lettre de Bill Millin  : 22 Janvier 1987.  »   I played through Bénouville … along the road leading to the approaches to Pegasus Bridge…….. I stopped playing  just before we reached the bridge which was under fire at the time……I commenced playing again just after we crossed the bridge…………………… »

Café Gondrée Ière Maison Libérée :

6 Juin 1954 :Inauguration de la plaque sur la facade par le Général Sir Richard Gale, commandant la 6th D.A. en 1944, en présence du maréchal Hollinghurst, du major Howard , de civils et militaires ayant vécu ces durs combats. Par lettre datée du 4 Décembre 1984, le général N.Poett commandant la 5th P.B. en 1944   le confirme. Qui connait mieux les faits que ceux qui ont fait l’Histoire ?

«  » Cependant, l’historien Norbert Hugedé, affirme dans son ouvrage dédié à l’opération Deadstick  (sans document historique ) que c’est la maison située en face et appartenant à Louis Picot qui a été contrôlée la première lors des combats. La maison Gondrée n’aurait ouvert ses portes aux soldats alliés qu’au petit matin du Jour J. «  »

Auteur d’écritures  très vivement contestées par le Major Howard  dont l’usage de photographies,  sans  son accord , utilise   Wikipédia comme fenêtre  publicitaire  et pour  propager de la désinformation  .

Lettre du major John Howard :  » 1st July 85 ……… is a copy of Stephen Ambrose’s……I am furious about the book ….and it uses my photos, all without my permission ! .   John Howard  ».

Musée:

«  » En 1974, un bâtiment annexé au café fut le premier musée du Pegasus Bridge. Celui-ci est désormais remplacé. Inauguré le 4 juin 2000 par S.A.R. le Prince Charles d’Angleterre, ce musée a été réalisé en quelques mois sous l’égide du Comité du Débarquement présidé par l’Amiral Brac de La Perrière, et conformément à la volonté de Raymond Triboulet Président fondateur « « .

Le Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville n’est pas remplacé . C’est le même avec les mêmes collections, propriété de l’ Aspeg, qui avait besoin d’un autre  bâtiment . Ce dernier est coiffé d’une autre enseigne mais n’a pas été  réalisé sous l’égide du Comité du Débarquement .

Château  de Bénouville :

Le texte, même en anglais, comporte de très  nombreuses erreurs. On ne peut écrire une histoire, sans preuve, 70 ans après .  Voir sur ce site : Château de Bénouville.

Wikipedia n’est pas un site sur lequel tout chercheur peut se confier.

 

Lire...

Pegasus Bridge -Françoise Gondrée –

Françoise Gondrée

3 Novembre 1944.  La 6° Division Britannique  reconstituée   continue  ses combats à Est  dans le froid, la neige et des conditions d’existence très difficiles . La guerre bat son plein à cette période de l’année.

Depuis le 6 Juin 1944 à Pegasus Bridge,Thérèse  et Georges   Gondrée sont toujours en contact avec le Général Gale et  le Lt Colonel Bruce Harvey, ‘Medical Officer’ de la 225th Field Ambulance. Il quitte le front sur autorisation spéciale de sa hiérarchie pour assister Thérèse et mettre au monde Françoise , à titre de reconnaissance insigne , au lieu symbolique « Pegasus Bridge« .  Georges Gondrée est toujours au service des maires et des ‘Civils Affairs ‘ pour  assurer le maintien de l’ordre , les élections….l’interprétariat…..Les temps sont très durs. Des unités sont toujours dans le secteur. Des convois de transport de matériel et de troupes passent toujours par les ponts de Bénouville et Ranville , voie plus directe pour rejoindre  le Nord de la France.

Cette naissance, malgré  l’austérité, est  symboliquement  fêtée au champagne  dans des conditions peu ordinaires qui marqueront Françoise pour longtemps dont le patronyme n’est pas choisi par hasard. Il rappelle que si Françoise a une origine latine ‘Franciscus’, puis ‘Francus, Franci’, il a signié ‘Francs’ et surtout ‘Française’. Emblème de la Patrie.

Françoise grandit dans le respect de ces tragiques  événements dont  ses parents ont assuré la victoire  des toutes  premières minutes de la Libération. Dès son jeune âge, Françoise est entourée par les acteurs du 6 Juin qui reviennent au prix de grands sacrifices et , avec eux, fera le pèlerinage des endroits du souvenir.  Elle est invitée chez eux . Elle parle et écrit l’anglais . Elle conserve précieusement tout document et photographies. Puis, elle assistera aux conférences du Staff College et des acteurs du 6 Juin 1944.

5 Avril 1969.Le décès de Georges Gondrée  occasionne un grand retentissement  dans le monde combattant. Françoise a 24 ans , à cette époque, elle a fini ses études supérieures, a déjà un parcours professionnel. Elle est collaboratrice d’Alain Peyrefitte, Président de la Commission des Affaires Culturelles, Familiales et Sociales à l’ Assemblée Nationale. Elle organise les funérailles de son père. L’aréopage de personnalités civiles et militaires la connait. Chacun s’adresse spontanément à elle au soutien de Thérèse. Cet événement  lui fait prendre conscience de ce que représente ce lieu « Pegasus Bridge » mais aussi de l’immense amour que ces interlocuteurs expriment envers leur ‘meilleur’ et ‘dearest ‘ ami que Georges était pour eux.

Françoise décide qu’un Musée  à  « Pegasus Bridge  » conservera leur Histoire et leurs souvenirs. Le Général Sir Richard  Gale est Président et  tous prennent à cœur la réussite de ce petit Musée mais de grande qualité en extension du café Gondrée. Le Général Sir Richard Gale a , en public,  désigné Françoise « son héritière spirituelle  » au sein de l’ Aspeg .

1997 :  L’Aspeg  quitte ce lieu pour un nouveau bâtiment construit sur le DPM, expose ses collections .Il est  inauguré en Juin 2000 en présence de d’officiers de l’armée britannique, de vétérans et de Françoise.

Depuis 2000 un conflit oppose l’Aspeg à l’exploitant du nouveau bâtiment abritant les collections dites « Musée de pegasus Bridge »

Françoise Gondrée raconte:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire...

Pegasus Bridge – Georges Gondrée

Georges Gondrée

11 octobre 1898, naissance de Georges Gondrée à Trouville sur mer d’une famille originaire de la région depuis des générations. A cette époque, il y a un service de transport maritime assez actif entre le port de Trouville et Southampton. La station balnéaire de Trouville a beaucoup de succès. Il se dirige rapidement  dans les affaires, comme ses parents qui ont en partie  construit cette petite ville. . Il parle et écrit couramment l’anglais . Il fait ses premières armes auprès du directeur du Crédit Lyonnais,  de la Socièté des Bains de Mer et de la Lloyds Bank à Paris.

1934, il acquiert  un petit café près du pont de Bénouville, carrefour de communications en raison du tramway qui relie  Caen, Luc sur mer , Sallenelles et la côte Est. Pendant l’occupation,  aux côtés des alliés avec Thérèse, son épouse , il prend un immense risque pour sa famille.

6 Juin 1944, 00h16, Grands fracas et bruits de mitraille au pied du café encerclé, pour des raisons stratégiques, par les unités du major John Howard, commandant la D Coy. dans l’opération  ‘coup de main’ venue prendre les deux ponts de Bénouville et de Ranville dans l’attente expresse du 7th Para Bataillon du Colonel Pine Coffin .

Cette opération réussie, les acteurs du 6 Juin 1944 , Thérèse et Georges Gondrée ont gardé une amitié indélébile pendant toute  leur vie puis envers Françoise, leur fille, leur ‘ héritière spirituelle ‘et fondatrice du ‘Musée de Pegasus bridge & Batterie de Merville ‘ . Georges Gondrée aurait 116 ans le 11 Octobre 2014 en cette année du 70° anniversaire du débarquement.

Si la priorité était bien de se souvenir d’actions exemplaires accomplies par complète abnégation de nombreux civils et militaires , les années ont passé , les mentalités ont changé et les intérêts aussi sous l’étiquette de… mémoire…………….. .

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

 

Lire...

Pegasus Bridge – L’usurpation Tome I

Pegasus Bridge  – l’usurpation Tome I

Françoise H.Gondrée

tome1-gb

Résumé :

Cet ouvrage a pour but de présenter la bataille judiciaire qui oppose, depuis 2000, l’Aspeg – l’Association pour la sauvegarde de Pegasus Bridge – fondatrice et propriétaire du musée privé « Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville » – au GEI Comité du Débarquement, propriétaire du musée d’Arromanches.

Cela fait quatorze ans que l’Aspeg, dépossédée de son patrimoine, se bat en justice pour faire reconnaître sa propriété dont elle a tous ses titres et tout son bien-fondé.

Cet ouvrage a pour ambition de démontrer que l’Aspeg et  Françoise Gondrée  revendiquent sa légitimité et son bien propre : propriété intellectuelle, collections, bâtiment et terrain.

Dans un souci de clarté et d’objectivité, l’ouvrage débute par un rappel historique , puis évoque le 4 juin 2000 – le jour de l’inauguration du nouveau bâtiment et la perte du patrimoine privé propriété de l’Aspeg ainsi que l’achat, à son insu, du terrain qu’elle occupe . Une seconde partie présente la teneur des actes rendus par la justice. À ce jour, les procédures judiciaires sont toujours en cours. La troisième partie expose des collections et des documents, copyright de l’Aspeg

Françoise Gondrée est la fondatrice et Présidente de l’Aspeg.’ Musée de Pegasus Bridge &Batterie de Merville ‘. Dans son premier ouvrage , ‘Pegasus Bridge – Le pont de l’espoir ‘, l’auteur  s’appuie  sur de nombreux témoignages , dévoile  le contenu des archives, relate, avec minutie et authenticité, le contexte local et historique à partir de 1933.

Ouvrages :

Pegasus Bridge -L’usurpation Tome I

http://www.editions-pantheon.fr/a-paraitre/memoires-et-temoignages/pegasus-bridge-l-usurpation-tome-i.html

Copyright international : 1-1708604868

Pegasus Bridge – Le pont de l’ espoir

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

Copyright international : TXu 1-699-381

 

Merken

Merken

Lire...

Pegasus Bridge – Le Pont de l’ Espoir

Pegasus Bridge et Françoise Gondrée

Le 6 Juin 1944 , jour dramatique et les  suivants …, objectif  chasser l’occupant… , avec  l’espoir de retrouver sa patrie   , sans en avoir  l’assurance, au prix de considérables  souffrances et de  pertes  …….. , de destruction de villages et de villes….., de règlements de comptes, …. de vols.., de situations difficiles…………..

Si la 6th Division aéroportée britannique  reste en position statique entre le canal et la dives pendant deux mois et demi avant de poursuivre plus avant , la guerre est partout .

« Le 3 Novembre 1944, la guerre n’est pas finie et des unités continuent de passer les ponts. C’est à titre de reconnaissance insigne que le médecin Lieutenant-colonel Bruce Harvey, commandant la 225th Field Ambulance,  quitte le Front sur autorisation spéciale de sa hiérarchie pour assister Thérèse Gondrée à ma naissance  à Pegasus Bridge.

Baignée dans cette reconnaissance depuis ma plus jeune enfance, c’est toute une vie de dévouement envers celles et ceux qui m’ont permis de voir le jour. Toute une vie qui m’a amenée à connaître leur Histoire empreinte de souvenirs douloureux dont certains ne devaient pas être révélés. C’est ainsi que les plus hauts dignitaires et acteurs du 6 Juin 1944, dont mes parents, me chaperonnèrent aux fins de transmettre leur enseignement et leurs valeurs. Ils me permirent d’accéder aux conférences annuelles du Staff College, de fréquenter SPO, l’IHEDN, le RCDS,  l’Université de Droit, d’Economie et de Sciences Sociales de Paris ainsi qu’à des postes appropriés dans ma vie professionnelle.

Cette formation, peu commune pour une jeune femme, me donna les moyens d’entreprendre, avec eux, la création de l’association pour la sauvegarde du site de “Musée de Pegasus Bridge”, de la Batterie de Merville, ainsi que la sauvegarde de leurs très nombreuses écritures et documents authentiques. A ce titre, le Général Sir Richard Gale, Président, Fondateur, et de nombreuses personnalités m’accordèrent leur patronage, m’offrirent leurs souvenirs et me désignèrent leur héritière spirituelle au sein de l’Aspeg, – Musée de Pegasus Bridge.

Le temps de la prescription étant écoulé, les Institutions concernées me donnèrent l’autorisation d’ouvrir ces archives et d’en dévoiler le contenu. Aujourd’hui, je leur dédie ce travail minutieux qui relate, à partir de 1933, le contexte local, national et international, la préparation des hommes de la 6th Division aéroportée, sa stratégie, l’immense et très précieuse collaboration de femmes et d’hommes sur ce terrain désigné à les accueillir dans les meilleures conditions. Voilà pourquoi, ce succès dans les premières heures a été fêté au champagne malgré la mitraille. » – Françoise H. Gondrée

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

Copyright international : TX-699-381

Françoise Gondrée

Personne avant moi  n’a  été en mesure d’ écrire  cette Histoire  avec autant de précisions  .

 

Lire...

Pegasus Bridge – Café Gondrée – 6 Juin 2014

GENERAL-GALE-THERESE-au-Cimetière-de-Bénouville

GENERAL GALE,THERESE, sur la tombe de Georges Gondrée

5 Juin en fin de matinée , vétérans…., leurs familles …., enfants de parents qui ont beaucoup fait pour la venue de la 6th Division aéroportée dans le secteur  entre le canal et la Dives…grands résistants…..,beaucoup de visiteurs autour de Pegasus Bridge, notamment devant le Café Gondrée, sont tous venus à leurs frais  dans le but de se retrouver.

Ces vétérans, comme ces enfants  se connaissent depuis toujours , discutent avec  les élus de la municipalité de Bénouville dans l’attente de la venue du Prince Charles  qui doit traverser le pont……….

Le Ministre Kader Arif  accompagné de Mr Beauvais, président de région  arrivent , forcent avec une certaine violence ce groupe sans même  le saluer, pour s’afficher tout sourire débordant  aux caméras et micros devant  la porte du café Gondrée…….

Outrecuidance à son comble à des fins  éhontées…………. au mépris de la présence de Françoise Gondrée, présente, de la  souffrance du Major Howard dont les courriers sont un poignant témoignage….. du drame qui secoue toujours Pegasus Bridge  et dont le  ministre est parfaitement au courant……..

La bienséance, appropriée n’ eut-elle pas été que ces deux visiteurs , prennent exemple sur les plus hauts dignitaires du 6 Juin 1944 ?

Ces vétérans tout comme ces enfants empreints de dignité ,  en souvenir du Général Sir Richard  Gale Commandant  la 6th Division Aéroportée, de la D Company… de leur unité  , qui ont très bien connu les acteurs du DDay,  les valeurs de Thérèse et Georges Gondrée , qui respectent Françoise ,  leur fille , fondatrice du Musée de Pegasus bridge avec le Général Sir Richard Gale et les plus hauts dignitaires du 6 Juin 44 ,  ont  manifesté  leurs vœux d’un petit rassemblement dans le recueillement  et ils se  trouvent face à une démonstration festivalière politicienne.

Le Futur Roi de Grande Bretagne accompagné de son épouse Camilla, arrivent plus tard, accueillis avec joie sous le soleil,  saluent très chaleureusement  les visiteurs avant de traverser le pont pour  déposer une couronne sur la stèle marquant l’endroit de l’atterrissage du Horsa N°I du Major John Howard.

L’Aspeg et Françoise Gondrée, fille  héritière directe de Thérèse et Georges Gondrée , détentrices  des collections , de celles de famille et des archives   de cette Histoire , constatent avec consternation l’utilisation de ce lieu à des fins éhontées , dont le drame secoue toujours Pegasus Bridge.

Les courriers du Major John Howard  sont un puissant témoignage de son immense souffrance .

Toute personne est priée de  respecter le souvenir et le repos de John Howard ,  Thérèse et Georges Gondrée , des acteurs  .

22.11.2014  . Dans la presse . Ce Monsieur Arif  démissionne : «  suite  à des soupçons de favoritisme ………. pour l’obtention de marchés publics dans la région Midi-Pyrénées …… » .

 

 

Merken

Lire...

Léon-Gautier.jpg

Commando Kieffer n° 4 – Léon Gautier

Léon Gautier 4° Commando Kieffer

porte haut et fort les couleurs du 4° bataillon Kieffer  en ce temps de préparation des commémorations pour le 70° anniversaire du débarquement , son territoire de Ouistreham, lieu où il a débarqué à 7h25 le matin du 6 Juin 1944 .

Nous le  remercions vivement.

Tous les survivants sont restés très  fidèles à Thérèse et Georges Gondrée  et aux commémorations annuelles pour ceux qui, installés dans la vie professionnelles, ont pu revenir,  d’autres si traumatisés, sans aide publique ont été aidés par Thérèse et Georges mais ils n’ont pas vécu longtemps . Au fil des années, nombreux nous ont quitté  accompagnés de ‘ la famille ‘ dans l’anonymat.

Le général Gale et le Colonel Dawson ont inauguré le monument sur la propriété Gondrée  » Pegasus Bridge  »  rappelant la rencontre des deux armes en présence des airbornes et des commandos .

S’il est honorable de remercier celles et ceux qui  se sont engagés, certains de ces survivants n’apprécient pas du tout la dérive hollywoodienne,  aux frais du contribuable,  de ces événements à l’heure où la France vit une période très sombre : explosion de la dette……, du chômage……., de mémoire si courte de son Histoire au point de dénier la vraie à Pegasus Bridge…

Lire...

Pegasus Bridge  » The Longest Day « 

Commentaire sur le film « Le jour le plus long »

Si  ce film réalisé par le producteur américain Daryl Zannuck a marqué les esprits dans un but commercial  hollywoodien , il  comporte de nombreuses erreurs .

Il n’a jamais été considéré par les acteurs du 6 Juin 1944  comme une référence historique.

Au moment du tournage, le producteur, n’a pas tenu compte de faits authentiques recommandés par les acteurs de première importance venus sur les lieux.

Concernant Pegasus Bridge :

-aucune demoiselle , en tenue non appropriée en temps de guerre ,  n’a traversé le pont.

-Bill Millin n’a pas joué en traversant le pont………………

…etc………..

 

6 Juin 1944 était un jour de mitraille, de drame dont la victoire était incertaine . Il a toujours été un jour de recueillement pour les acteurs.

Ces élites , de hautes valeurs ,  porteurs d’un puissant message que laisse les stigmates d’une guerre, se retrouvaient toujours au sein de  » la famille  » tous grades confondus,  avec le plus grand respect pour les hommes qu’ils ont conduits pour une victoire qui a abouti à Berlin  en 1945.

La Victoire est à Berlin.

6 Juin : jour douloureux et de recueillement.

6 juin 2014  :    dérive festivalière de  ces dramatiques événements  (figurants…., paniers de la fermière….).

L ‘ Aspeg : Musée Privé du Général Gale  »  Musée de Pegasus bridge& Batterie de Merville  » rappelle son opposition  à cette exploitation  de la notoriété des acteurs pour diverses raisons et à toute  manifestation sur les lieux:

-de Pegasus Bridge ; lieu de naissance de Françoise Gondrée le 3 Novembre 1944, alors que la guerre battait son plein,  le MO colonel Bruce Harvey  commandant la 225th Field Ambulance a quitté le front sur autorisation spéciale de sa hiérarchie pour assister Thérèse Gondrée à titre de reconnaissance insigne.

-Batterie de Merville : Lieu de litige . remise en état par  le Général Gale, Président, et Françoise Gondrée.

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

 

 

 

Lire...

Pegasus bridge – Tank restored

This Centaur tank is

the ownership of Aspeg  for over 40 years

Musée Pegasus Bridge – Char Centaur, propriété de l’Aspeg

A lobby use the entire heritage of Aspeg and  the ownership of others, to abuse of the notoriety of the actors of the 6th of June 1944, founders and donators to Aspeg  « Musée de Pegasus Bridge  » and to make to them  all sorts of   ‘lows blows ‘………… .

This Centaur tank cannot be inaugurated  after General Gale has done it on 12 June 1977 .

The lobby makes the  public beleave it is the Museum of General Gale like before ,  in order to get collections….which is a lie ,  as it goes to its own profit . General Gale knews it and always wrote about the role of this lobby:  » NO INITIATIVE ».

regardless to all the proofs, it seems to be not enough!

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

Lire...

BENOUVILLE – Château – 6 JUIN 2014 –

Château de BénouvillePour ce 70° anniversaire du débarquement ….Les représentants des pays alliés , y compris Mr Poutine, sont invités à déjeuner au château de Bénouville.

Ce lieu n’est pas un symbole de résistance comme il est parfois soufflé. C’est de la désinformation.  Ce lieu faisant fonction de maison maternelle où l’ennemi stationnait, était appelé « le bordel » style   » lebensborn  » par les britanniques et tous ceux qui le connaissaient, pendant l’occupation et la guerre.Le Dr Poulain qui couvrait tout ce secteur n’y  intervenait  jamais . Personne  ne fréquentait cet endroit .  Il  a gardé cette dénomination de nombreuses années.

Les britanniques savaient tout 🙁 Brig. James Hill, Gérard Lacoste , Mac Millan ) avec lesquels Georges et Françoise Gondrée ont eu de nombreuses correspondances toujours conservées .

Le 6 juin vers 15 h, le Major Nigel Taylor qui commandait la A Coy entre le carrefour de Bénouville et Blainville  était exténué  par la dureté  des combats Il a envoyé  le Lt Atkinson prendre le château .La directrice en lui ouvrant la porte n’a pas offert son aide mais lui a dit «  » »je retourne me coucher... » »…et referme la porte.. » Réponse qui interpelle venant d’une personne  qui prétend appartenir à ladite Résistance.

Avec son groupe de 9 hommes le Lt Atkinson a accompli le travail d’une compagnie: 1- liquidé  les tireurs ennemis en position sur le toit tirant vers le pont et le RAP Gondrée,  2 – délogé de la cave des médecins allemands s’occupant de nouveaux nés de pères inconnus, 3 – fait prisonnier l’ennemi  dans le parc.

La directrice n’a jamais fait montre d’un quelconque acte de courage pendant l’occupation , ni de service après pour aider à rétablir l’ordre local. (faute de quoi, des requis au STO comme Jean Chesnel, Mr Garnier le boulanger enfants de Bénouville, d’autres,  ne seraient pas partis en Allemagne ),….Comme quoi, les hôtes de la France connaissent son Histoire………

Wikipédia  : comporte de très  nombreuses erreurs et de  la  désinformation ………….

 

-Pegasus Bridge, le pont de l’espoir

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

 

 

 

Merken

Lire...