Actualités Dernières Nouvelles

Pegasus Bridge – Le Pont de l’ Espoir

Pegasus Bridge et Françoise Gondrée

Le 6 Juin 1944 , jour dramatique et les  suivants …, objectif  chasser l’occupant… , avec  l’espoir de retrouver sa patrie   , sans en avoir  l’assurance, au prix de considérables  souffrances et de  pertes  …….. , de destruction de villages et de villes….., de règlements de comptes, …. de vols.., de situations difficiles…………..

Si la 6th Division aéroportée britannique  reste en position statique entre le canal et la dives pendant deux mois et demi avant de poursuivre plus avant , la guerre est partout .

« Le 3 Novembre 1944, la guerre n’est pas finie et des unités continuent de passer les ponts. C’est à titre de reconnaissance insigne que le médecin Lieutenant-colonel Bruce Harvey, commandant la 225th Field Ambulance,  quitte le Front sur autorisation spéciale de sa hiérarchie pour assister Thérèse Gondrée à ma naissance  à Pegasus Bridge.

Baignée dans cette reconnaissance depuis ma plus jeune enfance, c’est toute une vie de dévouement envers celles et ceux qui m’ont permis de voir le jour. Toute une vie qui m’a amenée à connaître leur Histoire empreinte de souvenirs douloureux dont certains ne devaient pas être révélés. C’est ainsi que les plus hauts dignitaires et acteurs du 6 Juin 1944, dont mes parents, me chaperonnèrent aux fins de transmettre leur enseignement et leurs valeurs. Ils me permirent d’accéder aux conférences annuelles du Staff College, de fréquenter SPO, l’IHEDN, le RCDS,  l’Université de Droit, d’Economie et de Sciences Sociales de Paris ainsi qu’à des postes appropriés dans ma vie professionnelle.

Cette formation, peu commune pour une jeune femme, me donna les moyens d’entreprendre, avec eux, la création de l’association pour la sauvegarde du site de “Musée de Pegasus Bridge”, de la Batterie de Merville, ainsi que la sauvegarde de leurs très nombreuses écritures et documents authentiques. A ce titre, le Général Sir Richard Gale, Président, Fondateur, et de nombreuses personnalités m’accordèrent leur patronage, m’offrirent leurs souvenirs et me désignèrent leur héritière spirituelle au sein de l’Aspeg, – Musée de Pegasus Bridge.

Le temps de la prescription étant écoulé, les Institutions concernées me donnèrent l’autorisation d’ouvrir ces archives et d’en dévoiler le contenu. Aujourd’hui, je leur dédie ce travail minutieux qui relate, à partir de 1933, le contexte local, national et international, la préparation des hommes de la 6th Division aéroportée, sa stratégie, l’immense et très précieuse collaboration de femmes et d’hommes sur ce terrain désigné à les accueillir dans les meilleures conditions. Voilà pourquoi, ce succès dans les premières heures a été fêté au champagne malgré la mitraille. » – Françoise H. Gondrée

http://www.editions-pantheon.fr/francoise-h.-gondree/essais/pegasus-bridge-le-pont-de-l-espoir.html

Copyright international : TX-699-381

Françoise Gondrée

Personne avant moi  n’a  été en mesure d’ écrire  cette Histoire  avec autant de précisions  .

 

Françoise Gondrée