Actualités Dernières Nouvelles

70ème Anniversaire – 18 Février 2014

Le 18 Février 2014, le  Préfet s’est rendu, pour la 2ème fois,   à titre officiel,  sur un lieu qui est pourtant devant la justice l’enjeu d’un litige  entre l’Aspeg et la nébuleuse militaro-touristique qu’elle attaque. Bien qu’au courant des différentes plaintes, il s’y rend avec une personnalité britannique, l’Aspeg n’est pas au courant, ni Françoise Gondrée, Fondatrice et Présidente. Prend-il partie?

Malgré les courriers qui lui sont  adressés, il ne  répond pas . Il ne respecte pas les lois dont l’article 40 et suivants du Code Pénal :

 « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République… »

L’Aspeg « Musée de Pegasus Bridge&Batterie de Merville  , Françoise Gondrée,  ainsi que les  enfants d’authentiques résistants, victimes en vie , sont formellement opposés à toute manifestation à Pegasus Bridge&Batterie de Merville , lieux où des vols sont entreposés , au mépris des morts , de ceux qui ont risqué leur vie, des fondateurs,  du viol du testament des plus hauts dignitaires , donateurs ,acteurs du 6 Juin 1944 qui ont réalisé leur Musée Privé avec Françoise Gondrée  ‘ à titre de reconnaissance insigne’.

Si les acteurs, donateurs avaient voulu traiter avec la nébuleuse militaro-touristique qui exploitent la mane que représente le Débarquement du 6 juin 1944 , ils l’auraient fait. Ils avaient leur raison.

Françoise Gondrée